514 528-6838 info@cjeplateau.org

AGENTE OU AGENT DE LA GESTION FINANCIÈRE
DESCRIPTION DU POSTE
Direction: Secrétariat général et administration (DSA)
Lieu de travail : Montréal
Échelle de rémunération : 39 5681 $ à 72 852 $ – Maximum à l’embauche : 61 010 $
Statut de l’emploi : Emploi régulier à temps complet
PÉRIODE D’AFFICHAGE:
6 juin 2018 au 19 juin 2018 inclusivement

ATTRIBUTIONS:
Sous l’autorité de la secrétaire générale et directrice de l’administration ou du secrétaire général et directeur de l’administration, la ou le titulaire du poste voit à la réalisation des activités du cycle budgétaire en conformité avec les conventions comptables gouvernementales et les divers échéanciers de production. Elle ou il effectue également le suivi de la planification annuelle et s’assure de la cohérence des dépenses en lien avec les orientations de gestion de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ).
Plus particulièrement, la ou le titulaire du poste a comme tâche, de façon non limitative, de :
• Assurer la continuité des opérations, le suivi et le contrôle budgétaire et la fiabilité des données financières pour les budgets de fonctionnement (incluant l’amortissement) et de capital;
• Participer activement à la planification et à la préparation du budget annuel, en assurer le suivi en veillant au rattachement adéquat des dépenses aux lignes budgétaires prévues et rendre compte, tout au long de l’exercice, de la situation financière de la CDPDJ, des disponibilités ou des dépassements prévisibles;
• Préparer les transactions reliées aux mouvements et aux réaménagements budgétaires, transferts inter-sociétés, gels et apports de crédits, prêts de service, ententes interministérielles et autres activités et en assurer le suivi;
• Agir comme intermédiaire pour l’organisme, entre la gestionnaire et les principaux interlocuteurs au ministère de la Justice, pour certaines questions opérationnelles, de suivi et d’informations budgétaires;
• Effectuer les transactions d’enregistrement, de distribution, de comptabilisation et de conciliation de tous les encaissements et retraits faits sur le compte du ministre des Finances par la CDPDJ et en assurer le suivi et la conformité;
• Effectuer la collecte des données financières pour le plan triennal des projets et des activités prévus en ressources informationnelles (bilan et estimations);
• Préparer et soumettre à la ou au gestionnaire les rapports trimestriels pour le suivi ministériel;
• Répondre aux demandes d’accès à l’information relevant de sa compétence;
• Compléter et préparer l’ensemble des documents à transmettre au contrôleur des Finances pour la production des états financiers annuels;
• Fournir des données financières lors de l’étude des crédits;
• Voir et assurer, en collaboration avec le professionnel chargé de la vérification au sein de la direction, au respect de l’application des procédés de vérification pour la gestion des ressources financières de la CDPDJ;
• Collaborer avec différents intervenants de la direction sur des dossiers tels que rémunération, fiscalité, régime de retraite, etc.;
• Participer à la révision de processus, à l’élaboration de directives et de procédures relevant de sa compétence;
• Accomplir toute autre tâche connexe ou mandat particulier confiés par la secrétaire générale et directrice de l’administration ou le
secrétaire général et directeur de l’administration et compatible avec l’emploi.

EXIGENCES REQUISES:
Détenir un premier diplôme universitaire terminal dont l’obtention requiert un minimum de seize (16) années d’études en administration des affaires, comptabilité, finances ou dans une autre discipline appropriée dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.
Est également admise ou admis une candidate ou un candidat qui a un nombre d’années de scolarité inférieur à celui exigé au paragraphe précédent, à la condition qu’elle ou il compense chaque année de scolarité manquante par deux (2) années d’expérience pertinente; toutefois, la candidate ou le candidat doit détenir au moins un certificat d’études secondaires équivalant à une onzième (11e) année ou à une cinquième (5e) année du secondaire ou une attestation d’études dont l’équivalence est reconnue par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.
Et posséder trois (3) années d’expérience pertinente aux attributions.

PROFIL RECHERCHÉ:
• Très bonnes connaissances en gestion financière et en comptabilité;
• Bonne connaissance de la suite MS Office dont une excellente maîtrise du logiciel Excel;
• Habileté à travailler avec des systèmes de gestion informatisés (SAGIR et SYGBEC) et dans un environnement en évolution;
• Habileté à analyser, interpréter, évaluer des données et des renseignements et identifier des solutions;
• Rigueur, autonomie, sens de l’initiative et de l’organisation;
• Avoir une bonne capacité de rédaction et de vulgarisation;
• Esprit d’analyse et de synthèse et bon jugement;
• Capacité à travailler sous pression et à bien gérer les priorités.
La connaissance des règles, directives et de cadres normatifs en gestion des ressources financières, matérielles, informationnelles et
contractuelles de l’appareil gouvernemental québécois est considérée comme un atout.

POUR POSTULER:
Pour soumettre votre candidature, veuillez consulter le site de la Commission (www.cdpdj.qc.ca) à la rubrique Emplois à la Commission et faites nous parvenir le questionnaire d’identification (facultatif) dûment complété ainsi que votre curriculum vitae en indiquant le numéro de concours (SE-18-47) au plus tard le 19 juin 2018 à 17h00 par courrier électronique à l’adresse suivante : rh@cdpdj.qc.ca.
Veuillez prendre note que nous communiquerons uniquement avec les candidatures retenues.
La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse souscrit à un programme d’accès à l’égalité et les candidatures des membres des groupes visés (les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées) sont encouragées. Les personnes handicapées qui le désirent peuvent recevoir de l’assistance pour des mesures d’adaptation en lien avec le processus de présélection et de sélection.