514 528-6838 info@cjeplateau.org

DESCRIPTION DU POSTE

Direction: DiRECC – Éducation-coopération et communications
Lieu de travail : Montréal
Échelle de rémunération : 40 241 $ à 76 293 $ (maximum à l’embauche : 65 470 $)
Statut de l’emploi : Emploi temporaire à temps complet pour une période d’un (1) an

PÉRIODE D’AFFICHAGE : 21 novembre 2018 au 29 novembre 2018 inclusivement

ATTRIBUTIONS

Sous l’autorité de la directrice ou du directeur adjoint de l’éducation – coopération et des communications de la direction de la recherche, de l’éducation-coopération et des communications (DiRECC), et sous la coordination fonctionnelle de la coordonnatrice ou du coordonnateur des communications, la ou le titulaire du poste collabore à la création et la diffusion de contenus d’information et de communication, aux relations avec les médias et à la gestion de projets du service des communications.

Plus précisément, la ou le titulaire du poste a comme tâche, de façon non limitative, de :

  • Contribuer à la conception, à la rédaction, la révision et l’édition de divers contenus pour le site Web, les médias sociaux et pour des publications diverses;
  • Rédiger des communiqués de presse et assurer le suivi de demandes des médias;
  • Concevoir et mettre en œuvre des plans de communication;
  • Participer à la production de contenus multimédias (infographies, capsules vidéo, etc.);
  • Effectuer la gestion de projets et de dossiers en coordination avec les autres services et directions de la Commission;
  • Accomplir toute autre tâche connexe ou mandat particulier confié par la directrice ou le directeur adjoint et compatible avec l’emploi.

EXIGENCES REQUISES

Détenir un diplôme universitaire terminal, dont l’obtention requiert un minimum de seize (16) années d’études en communications ou dans une autre discipline universitaire appropriée dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.

Est également admise ou admis une candidate ou un candidat qui a un nombre d’années de scolarité inférieur à celui exigé au paragraphe précédent, à la condition qu’elle ou il compense chaque année de scolarité manquante par deux (2) années d’expérience pertinente; toutefois, la candidate ou le candidat doit détenir au moins un certificat d’études secondaires équivalant à une onzième (11e) année ou à une cinquième (5e) année du secondaire ou une attestation d’étude dont l’équivalence est reconnue par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou par l’autorité compétente.

Et posséder deux (2) années d’expérience pertinente au poste.

PROFIL RECHERCHÉ

  • Connaissance du domaine des droits de la personne et des droits de la jeunesse;
  • Bonne maîtrise et capacité de rédaction : communiqués, capsules, contenus Web, dépliants, etc.;
  • Capable de synthétiser et d’adapter des documents et des contenus destinés à des publics cibles;
  • Capacité de répondre à des demandes de journalistes;
  • Très bonne maîtrise du français écrit et oral;
  • Expérience en création de contenus pour les médias sociaux tels qu’infographies et capsules vidéos;
  • Faire preuve d’esprit d’équipe et de collaboration dans un environnement de travail pluridisciplinaire;
  • Créativité éprouvée et sens de l’initiative;
  • Bon sens de l’organisation et des priorités;
  • Bon jugement.
  • La connaissance de la langue anglaise parlée et écrite est considérée comme un atout.

POUR POSTULER

Pour soumettre votre candidature, veuillez consulter le site de la Commission  à la rubrique Emplois à la Commission et faites nous parvenir le questionnaire d’identification (facultatif) dûment complété ainsi que votre curriculum vitae en indiquant le numéro de concours (SE-18-82) au plus tard le 29 novembre 2018 à 17h00 par courrier électronique à l’adresse suivante : rh@cdpdj.qc.ca.
Veuillez prendre note que nous communiquerons uniquement avec les candidatures retenues.

*La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse souscrit à un programme d’accès à l’égalité et les candidatures des membres des groupes visés (les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées) sont encouragées. Les personnes handicapées qui le désirent peuvent recevoir de l’assistance pour des mesures d’adaptation en lien avec le processus de présélection et de sélection.