514 528-6838 info@cjeplateau.org

Par Audrey Rourre, Agente de projets jeunes – Persévérance scolaire

Deux perceptions face à l’adversité

Qu’on le veuille ou non, nos vies sont traversées de hauts et de bas, de difficultés et de réussites. Comme nous n’avons pas toujours le pouvoir sur ce qui nous arrive, il est important de s’outiller face à l’adversité afin qu’elle soit moins difficile à traverser et qu’elle nous apporte réflexions plutôt que lamentations.

La pensée positive est vantée par de nombreuses personnes et est effectivement un merveilleux moyens de passer à travers les moments difficiles mais faut-il aussi avoir des solutions concrètes afin d’aller mieux. Voici 6 suggestions pour surmonter les obstacles et aléas de la vie. Mais attention, cela vous prendra courage et humilité!

1) Déterminer clairement le problème

– Il se peut que le problème soit externe à vous mais il se peut aussi que vous en fassiez parti. Il est important de mettre sur la table toutes les composantes de la situation même si cela peut être confrontant pour vous.

2) Parler de sa situation à quelqu’un

– Parler de votre situation à quelqu’un de confiance permet de ne pas se sentir seul dans cet obstacle. Parler à voix haute de ce que l’on vit amène parfois une vision différente du problème et des solutions peuvent ressortir lors de discussions.

3) Demander de l’aide

– C’est le moment de mettre son orgueil de côté et de demander de l’aide aux gens qui sont aptes à vous aider. Demander de l’aide accélère la démarche vers le mieux-être et permet de ne pas sombrer dans le désespoir.

4) Identifier ses forces et ses ressources

– Se rappeler des moments difficiles antérieurs que nous avons surmontés nous permet de réaliser nos forces et nos capacités à se remettre de situations problématiques.

5) Établir une stratégie pour résoudre le problème

– Pour l’étape 5, vous devriez avoir les outils nécessaires dans le but d’établir un plan d’action pour résoudre votre problématique. C’est une étape charnière dans laquelle il est important d’être accompagné et soutenu par des gens positifs qui vous permettent de garder espoir.

6) Mise en œuvre du plan de match

– Selon la situation dans laquelle vous êtes, le plan de match peut s’avérer plus ou moins long. L’important est de le suivre et de rester en contact avec votre réseau aidant. Les rechutes sont possibles et les pertes de motivation aussi. Cependant, lorsqu’on se sait bien entouré, soutenu, que l’on connait le nœud du problème et que l’on détient un plan d’action, il est plus facile de se relever.

Finalement, n’oubliez surtout pas d’utiliser et de croire en vos forces et vos ressources intérieures pour surpasser une fois de plus les obstacles de la vie.